Le curage des canalisations fait partie intégrante de l’entretien d’une fosse septique. Il en va de même en ce qui concerne les fosses toutes eaux.
S’il est vrai que le curage canalisation Seine-et-Marne se concentre principalement sur les réseaux d’assainissement collectifs, il en va de même avec les réseaux d’assainissement individuels. Dans le cas d’un réseau d’assainissement individuel, il est possible de curer l’ensemble des canalisations entre l’habitat et la fosse ainsi que la partie des canalisations allant de la fosse jusqu’aux système de traitement.
Pour ce faire, un dispositif d’hydrocurage est tout à fait indiqué, surtout s’il y a présence d’un bouchon.

Pour quelles raisons faut-il curer les canalisations ?

Le curage des canalisations a vocation à optimiser son fonctionnement et à assurer la pérennité de l’installation.

Curage conduite Seine-et-Marne

Qu’en serait-il sans curage des canalisations ?

L’absence de curage canalisation Seine-et-Marne finit tôt ou tard par impacter le bon fonctionnement de l’écoulement des eaux. Dès lors, les canalisations entartrées produisent de mauvaises odeurs. Ces relents nauséabonds proviennent de l’hydrogène sulfureux. Il s’agit d’un gaz toxique dont les effets nuisent particulièrement aux canalisations en béton et en fonte. La présence d’hydrogène sulfureux abime également les joints.
Outre ces problèmes, le fait de ne pas entretenir les canalisations favorise les dépôts et contribue activement à accroître les bouchons.

Curage canalisation 77

Deux solutions pour curer les conduites :

  • Curer les conduites à l’aide d’un camion hydrocureur.
    C’est-à-dire avec le passage d’une caméra au cœur des canalisations et l’action d’un jet à haute pression (hydrocurage).
  • Curer les conduites avec un activateur bactérien.
    Une partie de cette technique biologique est basée sur un apport en azote et en phosphore. Le but de cette opération est de déclencher une action de type biologique. Suite à cela, certaines bactéries détruisent les bactéries qui pullulent sur les parois des canalisations. L’action de ces bactéries est essentielle dans le cadre de l’entretien des conduites.